Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Villefranche : Jacques Gamblin au cinéma Les 400 Coups ce soir

le - - Côté spectacles

Villefranche : Jacques Gamblin au cinéma Les 400 Coups ce soir
Sophie Robichon - Jacques Gamblin comédien, auteur et lecteur exceptionnel.

Le comédien le film "Le nom des gens" de Michel Leclerc.

Cette histoire-là nous parle de l'amitié entre deux hommes : Thomas Coville, grand navigateur, et Jacques Gamblin, auteur interprète. Des hommes de doute, de passion, de quête et de conquêtes se racontent à distance ce qu'ils vivent au plus profond d'eux, dans un aller-retour de mots qui dit la force et la beauté de leur relation.

Pendant 30 jours, Jacques Gamblin a écrit quotidiennement à son ami, parti en mer en 2014, pour tenter le record du monde à la voile en solitaire. Ce spectacle rend compte de son intérêt pour le mental de ces hommes d'exception, question au centre de l'une de ses dernières créations "1 heure 23' 14" et 7 centièmes" écrite avec le danseur Bastien Lefèvre.

De ce témoignage d'amitié, Jacques Gamblin a fait un spectacle dans lequel la distance qui les sépare devient un troisième personnage.

Un an après cette correspondance, le 25 décembre 2015, quelques semaines seulement avant la première du spectacle en février 2016, Thomas Coville battait le record lors de sa 5e tentative, en 49 jours et 3 heures.

JACQUES GAMBLIN PRESENTE "LE NOM DES GENS"

Vendredi 23 mars, le comédien présentera au cinéma Les 400 Coups le film "Le nom des gens" de Michel Leclerc. Il parlera de ses souvenirs de tournage de ce long métrage particulièrement réussi et de quelques autres.

Laurence CHOPART




Laurence CHOPART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide