Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Anse : le 14 juillet, le Bagad de Vannes a enflammé Ansolia

le - - Culture

Anse : le 14 juillet, le Bagad de Vannes a enflammé Ansolia

Plus de 30 musiciens ont offert au public, un répertoire de musiques traditionnelles bretonnes mixé à d'autres mouvances musicales. Epoustouflant.

Le concert a démarré sur des riffs de guitares, et sans plus attendre cornemuses, bombardes, percussions se sont ralliées pour livrer au public plus de deux heures de concert avec au programme : Plinn des Côtes d’Armor, laridé, gavotte et valse, ballade … Sans jamais renier l’ancrage breton qui forge son identité, ce bagad innove dans son art musical : c’est cette touche  originale qui a aussi séduit le public. Les musiciens ont ainsi mixé subtilement des marqueurs de la musique classique, du jazz et d’autres musiques du monde.

Et puis il y a eu cette force communicative toujours joyeuse, qui a couronné le concert : les musiciens ont su embarquer le public l’invitant à participer à chaque morceau ou presque.

Bien sûr, ça s’est terminé par quelques danses, et le bagad n’a pas fait dans la demie-mesure : long plinn, an dro…

Beaucoup voulait que la soirée se prolonge. Mais les bonnes choses ont toujours une fin. Que les inconditionnels se consolent, le Bagad de Vannes sera au Festival interceltique de Lorient le 5 août.

Laurence CHOPART 




Laurence CHOPART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide