Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Beaujeu : Jean-Louis de Braco fait revivre le passé en peinture

le - - LOISIRS - Expos en vue

Beaujeu : Jean-Louis de Braco fait revivre le passé en peinture
L'artiste villiaton a accroché une trentaine de toiles aux cimaises des salles d'exposition de la Maison du terroir pour le mois d'août, faisant revivre là, entre des portraits de chats, des roses et des nus, des images du passé, dans des couleurs un peu sourdes.

Robert Doisneau, le peintre Corot ont notamment inspiré ses toiles, l'un et l'autre mettaient en valeur les gens ordinaires et les métiers.

Joueurs de boules, baigneurs, les costumes racontent le passé, comme le faucheur, ou ce paysan qui casse la croûte. Jean-Louis de Braco, fils d’artisans italiens, était peintre en bâtiment, il s’emploie aujourd’hui à une peinture plus personnelle, plus expressive depuis qu’il est retraité ; la musique, aussi, nourrit sa recherche de l’harmonie, il joue de la guitare et du trombone. L’harmonie, en peinture, c’est du côté de l’école de Barbizon qu’il la trouve, du côté du réalisme. Ses toiles racontent le plus souvent un personnage, un lieu. Ainsi, cette vigne beaujolaise, aux couleurs plus vives que les autres, et qui met en scène une de ses proches... L’artiste sera présent les samedis du mois d’août à la Maison du terroir beaujolais, il exposera ensuite tout le mois d’octobre à la cave coopérative de Fleurie.

Christine Gesse

Correspondante locale de presse





Du même sujet


La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide