Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Beaujeu : le caricaturiste Moisan aux murs de la Maison du terroir beaujolais

le - - Expos en vue

Beaujeu : le caricaturiste Moisan aux murs de la Maison du terroir beaujolais
Ce vendredi, les élus ont inauguré en présence de Paul-Henri Moisan et de son épouse l'exposition consacrée au caricaturiste Moisan, qui sera accrochée jusqu'en novembre dans la salle des expositions temporaires de la Maison du terroir beaujolais.

Moisan était compagnon du Beaujolais… bien que né en Champagne.

Ce détail devait plaire à l’homme, spécialiste de la dérision, qui s’est fait connaître surtout pour ses dessins au Canard enchaîné.  Il avait choisi la plume et le trait pour dénoncer l’injustice, dès 1934, après l’affaire Stavisky. Il a publié tout d’abord dans Le Merle Blanc, ses débuts dans la presse contestataire, ses têtes de Turc de l’époque étaient Edouard Herriot, Léon Blum, le président Doumergue, mais aussi Adolf Hitler et Benito Mussolini. Puis, après 1945, il fournit des dessins politiques et d’humour pour Carrefour et Le Parisien Libéré, jusqu’à son entrée au Canard enchaîné en 1956. Une association qui durera jusqu’à sa mort en février 1987. Ses dessins grand format y occupaient souvent une pleine page et à partir de 1961 s’affichent même à la Une du journal. L’éditorial écrit s’efface au profit du dessin éditorial. Le général de Gaulle, François Mitterand ou Raymond Barre y occupent une grande place. Moisan dessinait avec sa plume directement à l’encre, sans charpente préalable au crayon, même pour ses plus grandes fresques et dessins complexes. Ce sont les planches originales de ces dessins, mais aussi des photos et des objets personnels de ce personnage, qui sont exposés grâce à une rencontre?: celle de Paul-Henri Moisan, fils du dessinateur, et de Claude Vigoureux, conseiller municipal de Beaujeu et directeur de l’action culturelle de la ville de Meudon, où seront exposés l’an prochain les œuvres de Moisan. Pour l’instant, elles sont en Beaujolais, il faut en profiter?! Les œuvres de Moisan sont accrochées dans l’espace de visite, dont l’entrée est payante. Renseignements auprès de la Maison du terroir beaujolais au 04 74 69 20 56.

Christine Gesse

Correspondante locale de presse




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide