Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Belleville : un trafic de cannabis démantelé après un banal contrôle routier

le - - Faits divers / Justice

Belleville : un trafic de cannabis démantelé après un banal contrôle routier
Gendarmerie du Rhône - La saisie opérée par les gendarmes de Belleville.

Les gendarmes de la brigade de Belleville ont eu du nez.

C'est un banal contrôle routier à Taponas qui a permis aux gendarmes de la brigade de Belleville de démanteler un trafic de cannabis structuré. Une odeur de cannabis dans l’habitacle a mis la puce à l'oreille des militaires.

"Le conducteur a reconnu immédiatement être consommateur et la fouille de son véhicule a permis la découverte de 76 grammes de résine de cannabis", indique la gendarmerie du Rhône sur sa page Facebook.

Mais l'affaire ne s'arrête pas là. La perquisition au domicile de l'individu a permis de mettre la main sur cinq tablettes de résine de cannabis et divers petits morceaux et d'herbe de cannabis, pour un poids de 527 grammes. 

LE MATERIEL DU PARFAIT TRAFIQUANT

"Une arme de poing de type pistolet à plomb a été saisie avec l'ensemble du matériel de découpe et de confection de morceau de résine, destinés à la revente : balance, lames de coupe, sachets, concasseur", précisent les gendarmes.

Les investigations réalisées par les enquêteurs ont dévoilé un trafic local de résine de cannabis impliquant une quinzaine de consommateurs depuis un an, représentant une vente de 2,5 kg, auxquels il faut rajouter 1,2 kg pour la consommation personnelle du principal suspect.

Celui-ci revendait les stupéfiants à la sortie des lycées du secteur. Il sera présenté au tribunal correctionnel de Vilefranche en vue d'un jugement en comparution immédiate.

Julien VERCHERE




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide