Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Couteau sous la gorge au lycée Louis-Armand : la sécurité fait débat sur les réseaux sociaux

le - - Faits divers / Justice

Couteau sous la gorge au lycée Louis-Armand : la sécurité fait débat sur les réseaux sociaux

Les réactions sont très nombreuses sur notre page Facebook après l'interpellation d'un jeune qui en a menacé un autre à l'arme blanche mardi au lycée Louis-Armand.

Mardi après-midi, un jeune lycéen de 15 ans a menacé un de ses camarades en lui mettant un couteau sous la gorge dans l'enceinte de Louis-Armand à Villefranche. L'auteur a été interpellé et devra répondre des faits devant la justice. Deux jours après ce grave incident, l'affaire ne manque pas de susciter des réactions sur les réseaux sociaux, notamment de la part de lycéens scolarisés à Villefranche.

Si ce fait divers alimente le débat, c'est aussi parce qu'il ravive le souvenir du drame de la rentrée 2016, lorsqu'une lycéenne avait été mortellement poignardée par un camarade dans la cour de ce même établissement.

Sur la page Facebook du Patriote, certains raillent quelque peu le dispositif de sécurité actuel : "C'est bizarre qu'il ait pu rentrer avec un couteau car ils vérifient les carnets à l'entrée..."

L'installation de portiques à l'entrée, en décembre, apparaît pour certains comme une solution : "Il serait temps en effet d'installer des détecteurs de métaux."

PAS DE RISQUE ZÉRO

Mais vous êtes nombreux à considérer que le risque zéro ne peut exister en matière de sécurité. "L'année dernière il y a déjà eu un mort dans le lycée, ils attendent quoi pour réagir ?", écrit une internaute. "Si t'as de idées, propose, à part fouiller les sacs de plus de 1000 élèves à chaque entrée sortie...", répond un autre.

"Bonne idée mais dans les faits on ne peut pas fouiller tous les élèves, c'est matériellement impossible sauf à faire un gros bouchon de deux heures tous les matins et tous les midis devant le lycée", souligne un commentaire.

"Et encore, même avec des fouilles minutieuse, ça sert à pas grand chose, suffit de regarder tout ce qu'on peut retrouver dans les prisons", achève un dernier.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide