Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Festival cinéma à Villefranche : "Wùlu", Coulibaly sous tension

le - - Culture

Festival cinéma à Villefranche : "Wùlu", Coulibaly sous tension
DR - Ibrahim Koma, en jeune homme pressé, apprenti-chauffeur qui ne le restera pas.

Projeté en dernière séance ce mercredi, le premier long métrage du réalisateur franco-malien, Daouda Coulibaly, se penche sur l'absence d'horizon pour la jeunesse de l'Afrique de l'Ouest avec en toile de fond la crise malienne de 2012.

Wùlu, hors compétition dans ce Festival de cinéma, sorti en juin dernier, aura été, durant cette semaine, une belle découverte. Il y a de la nervosité et de la tension continue, dans cette manière que Daouada Coulibaly – réalisateur dont le propos jusqu'ici l'identité culturelle avait trouvé matière à débattre à travers ses courts métrages, (Tinyè So en 2011) – a eu de dresser le tableau d'une société malienne sans horizon, avec une focale sur sa jeunesse désemparée.

Le point culminant, la crise malienne de 2012, y est évoqué comme LA conséquence d'une classe dirigeante corrompue. Rien de nouveau dans ce traitement-là de cette question politique, pas seulement africaine d'ailleurs.

Vie gâchée

L'intrigue déroule le parcours de Ladji (Ibrahim Koma, d'une justesse à maudire un destin) 20 ans, apprenti-chauffeur à Bamako qui, à partir d'une promotion refusée, cherchera ailleurs, une manière de résistance à la fatalité, à travers le trafic de cocaïne.

Peu de mots pour dire ce qu'il décide de devenir, mais un regard qui dit tout (se souvenir de celui Pino Desperado/Kidane dans Timbuktu). Façon thriller, Coulibaly sous tension, met son héros sur les sentiers d'une survie que l'on devine presque sans issue… "Nous nous sommes comportés comme des enfants ignorants", pleure un des personnages, au cœur de Wulù. Comme un condensé d'une vie gâchée. Une parmi tant d'autres.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide