Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Football FCVB/CFA : à deux, c'est terminé

le - - SPORTS - Football

Football FCVB/CFA : à deux, c'est terminé
FRANCK CHAPOLARD - Le duo Ndzana-D'Urbano aura vécu trois ans sur le banc du CFA au FCVB. Une rareté à ce niveau.

Avant que ne se termine le championnat, les responsables du FC Villefranche-Beaujolais ont signifié à leur duo d'entraîneurs Stéphane D'Urbano et Landry Ndzana qu'ils n'officieraient plus sur le banc du CFA ensemble, la saison prochaine.

Pour une surprise, c'est une surprise. La semaine dernière, le temps des entretiens de fin de saison, a commencé au FC Villefranche, sûr de son maintien en CFA, après avoir entretenu durant la moitié de la saison la possibilité d'une montée en National qui n'était peut-être pas pour cette fois tant le sens de ce championnat, une seule montée et ce sera Grenoble, est aléatoire et se joue souvent sur le montant du budget des candidats à l'étage supérieur. Sur ce ring-là, Grenoble avait plus de moyens et Villefranche le début de la construction d'une équipe capable de rivaliser la saison prochaine avec les meilleurs. Mais ce désir de continuité qui aura transpiré dans tous les discours depuis des mois, au niveau des dirigeants en direction du staff ou des joueurs, sera remplacé dans les semaines à venir par un changement de cap. Le duo d'entraîneurs du FCVB, Stéphane D'Urbano et Landry Ndzana a ainsi appris qu'il ne serait pas reconduit sur le banc du CFA. Cependant, ce lundi en fin de journée le président du FCVB, Philippe Terrier rappelait que rien n'était encore officiel concernant l'avenir de Landry Ndzana en attente de ses résultats de son DES non validé l'an dernier. Un poste de numéro 2  sur le banc du CFA est une possibilité comme une autre. Et dans la foulée, beaucoup de joueurs se posant des questions sur leur avenir, auraient déjà un peu plus que la tête ailleurs. On ne reverra sans doute pas le milieu Dumas suivi par Limonest (CFA2) où officie l'ancien caladois Jean-Michel Picollet sur le banc. Ce dernier aurait déjà convaincu le buteur de la réserve du FCVB, Salignat, de le rejoindre. 

Un ancien de L2 sur le banc ?

Dumas ne serait pas le seul à partir, parmi les "historiques du FCVB". Les meilleurs joueurs caladois sont aussi dans le viseur des voisins plus huppés. En National, La Duchère est la probable destination du milieu Diarrassouba. Mais ce ne sera pas sans compensation pour le club du président Mohamed Tria. Il reste au parisien du FCVB encore un an de contrat au club caladois. Si Diarrassouba est en partance, le FCVB aurait proposé à son meilleur attaquant, Yann Benedick de prolonger son bail après son opération à la hanche qui doit lui permettre de retrouver le terrain dans deux ou trois mois. Seule arrivée pour l'heure, celle du jeune trévoltien Kelis Madhar, attaquant excentré de 20 ans que l'on dit prometteur. Mais la principale attente des jours à venir, concernera le poste d'entraîneur. Le profil recherché serait celui d'un coach au CV assez peu vu en Calade jusqu'ici, à savoir un passé récent sur le banc d'une Ligue 2. Les propositions ne manquent pas. Réponse dans peu de temps. Sans doute après les 90 ans du FCVB, programmés ce samedi 13 mai au stade Armand Chouffet avec le derby face à MDA Chasselay.  

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse





La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide