Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Football FCVB/National 2 : la première chute

le - - SPORTS - Football

Football FCVB/National 2 : la première chute
FRANCK CHAPOLARD - Mambu à la lutte avec un défenseur ponot a beaucoup tenté dans son couloir droit.

Défait pour la première fois de la saison à domicile (1-2), le FC Villefranche-Beaujolais a constaté l'écart qui le sépare, actuellement, du Puy, un des candidats à la montée en N1.

Samedi 16 septembre, à Villefranche, au stade Armand Chouffet 6ème journée de Championnat National 2 Poule B, Le Puy bat FCVB 2-1 (0-1). But de Blanc (20e) pour Villefranche, Jegu (52e) et Patrao (86e) pour Le Puy. Arbitrage de M. Bankes. Composition du FCVB : Grandclément – Ertel (Dutreive, 76e), Josse, Jasse, Jean-Baptiste - Quarshie, Canales (Bulur, 73e) - Blanc - Mambu, Lemb (M'Madi,64e), Djabour. Entraîneur : Alain Pochat.

Le vent d'optimisme ramené d'Annecy samedi dernier (succès 2-3) par le FC Villefranche-Beaujolais, a laissé la place à la première chute à domicile face au Puy (1-2), au terme d'un face-à-face qui a clairement dessiné la hiérarchie du moment entre deux candidats du haut du tableau de N2.

Le match

Le paradoxe n'aura duré qu'une mi-temps : la première. En effet, le FCVB a, durant les quarante-cinq premières minutes, étalé un mélange de réalisme et de discipline collective qui aurait pu le préserver d'une première douche à la maison. Car, face à une meilleure maîtrise technique des Ponots longtemps tenus à distance par la vigilance du portier caladois Grandclément (18e, 34e, 42e), les coéquipiers de Maxime Jasse sont restés devant grâce à leur souci de ne jamais s'éloigner de leur principe de jeu : toujours construire, si possible de l'arrière. C'est une identité de jeu qui pour l'heure ne paye pas tout le temps, mais c'est déjà une base qui ne demande qu'à être développée. Le but de Blanc (20e, 1-0), à la réception d'un centre d'Ertel a été le symbole de ce constat : à l'attentisme de la défense ponote, l'efficacité caladoise a récompensé l'esprit de patience des hommes de Pochat. Marquer sur sa première véritable occasion est le signe d'une équipe qui connaît ses points forts, c'est aussi le signe du chemin qui reste à accomplir pour rivaliser sur la durée avec les équipes à la densité athlétique supérieure. En seconde période, le FCVB a perdu ce duel-là. D'abord sur un penalty de Jegu (1-1, 52e) difficilement contestable. Puis sur une tête du rentrant Patrao (1-2, 86e), encore moins discutable. La tête de M'Madi en position basse sur une malice de passe de Blanc (90e) aurait pu changer la logique du jour. Celle-ci a donné un avantage au Puy, parti victorieux du stade Armand Chouffet.

Le fait du match

C'est toujours la même histoire pour celui qui reçoit. La nécessité de faire le jeu est souvent le chemin qui mène au succès. Villefranche s'est beaucoup investi dans ce domaine, face au Puy. Mais il a manqué deux choses essentielles : la percussion et le mordant dans les vingt-cinq derniers mètres. Les attaquants Lemb et Djabour, efficaces à Annecy une semaine avant (trois buts), ont été dominés physiquement en un-contre-un par la paire axiale Diompy-Clément. Ils auront leur mot à dire, plus tard dans ce championnat qui semble bien plus ouvert que le précédent.

Le joueur

Trois buts en six journées de Championnat, Maxime Blanc est à la fois le meilleur buteur du FCVB et le joueur offensif majeur de l'effectif d'Alain Pochat. C'est aussi la recrue la plus efficace de cet été. Une surprise ? Pas vraiment. Avant la troisième journée de N2 à l'OL (revers 1-2), son coach avait eu cette analyse : "Maxime (Blanc) est un garçon intelligent, capable de faire jouer les autres. J'attends de lui des progrès pour finir ses actions." On dirait que le message a été parfaitement reçu par l'ancien meneur de Chambly, dans tous les bons coups face au Puy. Influent. Constamment.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse





La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide