Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Football FCVB/National 2 : le courage aura suffi

le - - Football

Football FCVB/National 2 : le courage aura suffi
FRANCK CHAPOLARD - Edwin Quarshie, ici face à Jura-Sud en août dernier, au milieu, a affiché beaucoup de progrès dans son placement.

Dans une rencontre où les deux équipes ont terminé à dix, le FC Villefranche-Beaujolais a réussi à conserver sa faible marge (1-0) ce samedi à Chouffet, face à une équipe de Montceau qui a laissé passer sans chance .

Samedi 2 septembre, à Villefranche, au stade Armand Chouffet,4ème journée de Championnat National 2 Poule B, FCVB bat Montceau 1-0. But de Mambu (29e) pour Villefranche. Arbitrage de M. Marc Bollengier. Composition du FCVB : Michelizzi – Ertel, Josse, Lacour, Jean-Baptiste - Quarshie, Jasse - Blanc, Mambu (Dutreive, 60e), Djabour (Bulur, 78e) - Lemb (M'Madi, 49e) Entraîneur : Alain Pochat.

Il est des rencontres qui entrent dans le cadre purement comptable pour les équipes encore sur le sentier d'une expression collective en émergence, ou dit autrement qui se cherche une identité. Celle du FCVB, une victoire ce samedi face à Montceau, illustre parfaitement ce constat. Deux succès en quatre journées, dont deux à domicile : réaliste, le FCVB de l'entraîneur Alain Pochat sort de l'été en bon état.  

Le match

Ce n'est probablement pas dans cette partie-là que les éléments offensifs du FCVB ont montré leurs atouts véritables car il leur a manqué beaucoup de choses pour donner à ce succès une ampleur plus conséquente. Le but du rusé Mambu (1-0, 29e), sur un ballon piqué bien senti au sortir d'une action où il aura démontré la maîtrise de l'expression "partir à la limite du hors-jeu", aura suffi aux Caladois pour se tirer d'un bien mauvais guêpier longtemps tendu par le Montceau de l'ancien portier lensois Guillaume Warmuz, désormais entraîneur. Mais tout aura été compliqué pour le FCVB qui a tenu bon, finalement. Défensivement d'abord. Dans l'axe, où Lacour a été le meilleur relanceur des siens, Villefranche a souvent été bousculé par la vitesse d'un trio adverse (Bonifacino-Pinheiro-Sackho) pas du tout malhabile aux abords des seize mètres de Michelizzi. Offensivement, il a souvent manqué un petit quelque-chose pour bien finir : Lemb (24e), M'Madi (75e), Dutreive (87e). Mais au final, c'est avec beaucoup de solidarité que le FCVB a conservé sa faible avance.

Le fait du match

Montceau et Villefranche se sont quittés à dix. Une exclusion pour chaque équipe, pas de jaloux. L'arbitre, Marc Bollengier, a été lucide pour sortir le second avertissement au  meneur montcellien, Pinheiro (50e), coupable d'avoir laissé traîner son pied sur Jasse. Puis il l'a été un peu moins pour exclure Maxime Josse (65e), certes à la faute pour empêcher une attaque de Montceau à distance respectable de la surface de Michelizzi. Conséquence : le défenseur central caladois va beaucoup manquer au FCVB dans les journées à venir. Par ailleurs, le replacement (temporaire) du capitaine Jasse, derrière dans l'axe aux côtés de Lacour, a été aussi surprenant que réussi. S'adapter, l'ancien auxerrois sait faire. Une fois de plus.  

Le joueur

Gagner de peu met souvent en lumière le travail du gardien. Et ce samedi, c'était particulier pour Villefranche qui alignait son troisième gardien, Pascal Michelizzi. Ce dernier venait suppléer le second portier Grandclément blessé, qui avait lui-même remplacé Philippon. Ça fait beaucoup à ce poste si primordial. Et Michelizzi a fait le job. Il a fermé l'angle (16e) sur une tentative de Sakho qui partait bien. Il a détourné enfin un coup-franc flottant de Pinheiro (27e) en corner. Bref, il a été propre dans ses interventions, avec un petit temps de réglage (relance au pied) nécessaire en début de rencontre.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide