Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/CFA : le FCVB respire à nouveau

le - - Football

Football/CFA : le FCVB respire à nouveau
FRANCK CHAPOLARD - Benedick, encore buteur, a été l'attaquant caladois le plus dangereux.

Réaliste, le FC Villefranche a su bonifier ses temps forts pour retrouver le goût de la victoire ce soir à domicile face à Yzeure-Moulins (2-1).

Au stade Montmartin, 23ème journée de CFA. Le FC Villefranche-Beaujolais bat Yzeure-Moulins 2-1 (0-0). Buts de M'Baye (csc, 50ème), Benedick (73ème) pour Villefranche; Sauvadet (85ème) pour Yzeure-Moulins. Environ 300 spectateurs. Composition du FCVB: Philippon – Ertel, Atlan (capitaine), Abenzoar, Jean-Baptiste – Diarrassouba (Sartre, 75e), Jasse, Dedola – Diakite (Perrin, 63e), Gbaguidi (Dumas, 72e), Benedick. Entraîneurs : Stéphane D'Urbano.

Pour l'une de ses dernières réceptions sur le synthétique du stade Montmartin avant de retrouver la pelouse de Chouffet en avril, le FC Villefranche s'est remis dans le (bon) sens de la marche en disposant d'une équipe d'Yzeure-Moulins qui ne lui était pas supérieure mais qui avait matière à grappiller le nul, dans d'autres circonstances, peut-être.

Le match

Il n'y aura eu en matière d'intérêt que la seconde période pour voir la hiérarchie du jour, le FCVB avait les atouts d'une plus ample victoire, s'imposer. Car, dans un premier acte traversé sur un rythme sans relief véritable, excepté la tentative à quelques centimètres du but de Colard le portier auvergnat (14ème), l'ennui a été une constante. Et c'est tout le mérite des Caladois d'avoir réussi à sortir la tête de l'eau, en démontrant un réalisme qui les avait abandonnés durant tout l'hiver. En un petit quart d'heure, le FCVB a plié la situation, non sans frayeur finale. Dedola, le meneur caladois avait su comprendre l'appel au large de son compère Jasse dont le centre en force trouva le malheureux M'Baye pour un but contre son camp (1-0, 50ème) presque pas volé. Il y'aura eu moins matière à palabres sur la seconde réalisation de Benedick qui avait conclu un mouvement collectif de belle tenue initié encore par Dedola et Diarrassouba dans les parages (2-0, 73ème, 2-0). Pour ne pas avoir su fermer les portes du 3-0, (le duo Benedick-Perrin en mouvements permanents) le FCVB souffrira jusqu'au bout (2-1, 85ème but du meneur d'Yzeure Sauvadet battant à bout portant Philippon), sans se désunir pour apprécier son dixième succès de la saison. 

Le fait du match

Le retour d'un trident au milieu complémentaire (Diarrassouba-Dedola-Jasse) qui avait donné au début de saison du FCVB un certain attrait, a été le fait majeur de cette rencontre. Dans leur manière de temporiser (Diarrassouba), d'accélérer (Dedola, de récupérer (Jasse), ce trio a redonné cet équilibre dans le jeu caladois, si absente ces dernières journées. Avec eux réunis, ce n'est pas vraiment la même équipe caladoise. Mais ce n'est pas un scoop. Pour personne.

Le joueur

Romain Dedola a été le joueur essentiel ce soir. Dans le coup des deux buts du FCVB, il a ce toucher de balle qui déclenche tout, au bon moment, dans le bon tempo. Un meneur qui sent aussi les courses de ses attaquants (Benedick surtout) pour mieux les servir. Ce soir c'était une évidence.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide