Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Football/National 2: le FCVB avec maîtrise

le 05 août 2017 - Ralph NEPLAZ - Football

Football/National 2: le FCVB avec maîtrise
FRANCK CHAPOLARD - Le milieu Edwin Quarshie a nettoyé tout ce qui se passait dans son secteur, avec beaucoup de justesse technique.

Réaliste pour sa dernière prestation en amical face à Chambéry (2-0), le FC Villefranche-Beaujolais a bouclé sa phase de préparation sur une note positive. Place au championnat, le 12 août à Schiltigheim.

Samedi 5 août au stade Armand Chouffet, en match amical, le FCVB bat Chambéry 2-0 (2-0). Buts de Lemb (8e, 34e) pour Villefranche. Composition du FCVB : Philippon – Ertel, Josse, Lacour, Jean-Baptiste – Quarshie, Jasse (capitaine) - M'Madi, Blanc, Djabour – Lemb. Abenzoar, Thouez, Perrin et Bulur sont entrés en jeu. Entraîneur : Alain Pochat.

Le FC Villefranche-Beaujolais en a terminé avec sa phase de préparation et s'apprête à entrer dans son championnat à Schiltigheim pour la première journée, dans une petite semaine avec un certain appétit. Le bilan, qui doit rester bien relatif en regard du poids de ces oppositions amicales, fait état de cinq victoires et d'un nul avec un total de dix-sept buts inscrits pour six encaissés. Autant dire que cette équipe caladoise n'a eu de cesse de démontrer un visage offensif et une maîtrise collective constante. La touche d'Alain Pochat déjà bien visible ? En tout cas ça y ressemble.

Le point

Il restait à savoir, face à Chambéry (N3) capable de venir poser des soucis aux Caladois dans leurs vingt-cinq mètres, la façon dont le FCVB pouvait gérer le manque de possession, dit autrement sa façon de défendre. Et on a eu un aperçu, durant le premier quart d'heure puis tout au long de la seconde période, des ressources beaujolaises lorsqu'il a fallu gérer ces temps moins flamboyants. La charnière Lacour-Josse est au point tandis que les vigies du milieu, la paire Jasse-Quarsie, a été sécurisante. Les couloirs où dominent les activistes Jean-Baptiste à gauche et Ertel à droite, ne sont pas ouverts aux courants d'air. Bref, cette équipe défend bien ensemble. L'animation offensive, elle, en cherchant la petite bête a montré des signes de fatigue générale tout en parvenant tout de même à faire preuve de réalisme. Cependant, la synchronisation du quatuor offensive (M'Madi, Blanc, Djabour, Lemb) est évidemment le point fort du FCVB dans sa propension à occuper les espaces, à créer le danger. Un secteur qui peut porter cette équipe assez loin. Ainsi, Chambéry a commencé par laisser le rusé Lemb bonifier une bévue de son gardien pour l'ouverture du score  (1-0, 8e), ce qui a grandement facilité la suite des débats. Puis la vista de Quarsie en relais d'un joli mouvement à trois, a trouvé l'appel de Lemb dont le crochet-petit filet façon Dembélé, a éteint les espoirs chambériens avant la pause (2-0, 34e). Puis la suite ne fut que gestion de cette avance et répétition des schémas de jeu avec des joueurs caladois quelque peu émoussés. Mais qui gagne.

Le joueur

Alors que l'ensemble des titulaires du onze de Pochat a montré une manière de maîtrise dans les temps forts, il y en a un qui a dans son rôle de relayeur-récupérateur, a nettoyé tout ce qui se passait sur son chemin dans le sillage du capitaine Jasse, c'est le milieu Edwin Quarshie. L'ancien joueur de Sablé-sur-Sarthe, trouvaille du coach Alain Pochat, est déjà essentiel dans l'organisation caladoise. Une passe décisive pour Lemb et beaucoup d'activité. L'autre satisfaction du FCVB se nomme Arnold Lemb, auteur du doublé qui porte son total à cinq réalisations en amical. Du lourd pour un avant-centre qui débarque dans le Beaujolais. 

La suite

Arrive enfin le moment d'entrer dans le vif du sujet pour le FCVB. Ça se passera dans une semaine en Alsace à Schiltigheim. Et si aucun pépin physique ne vient contrarier les Caladois à l'entraînement, Alain Pochat pourrait aligner l'équipe type de sa phase de préparation. Une rareté. Le signe d'une bonne étoile, peut-être.  

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide