Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National 2 : le FCVB passera Noël au chaud !

le - - Football

Football/National 2 : le FCVB passera Noël au chaud !
FRANCK CHAPOLARD - Maxime Blanc le meneur du FCVB qui cherche l'ouverture devant Antoinat. Le derby a été serré.

Dans un derby âcre et souvent haché, Villefranche a su encore faire la différence en seconde période (1-0) aux dépens d'une accrocheuse formation de Chasselay. Comme une nouvelle preuve du mental caladois, désormais à hauteur d'Andrézieux (un match en moins) au sommet du championnat.

Mercredi 20 décembre, 15ème journée de National 2, poule B au stade Armand Chouffet, FCVB bat MDA 1-0 (0-0). Arbitrage de M. El Redoui. Avertissements : Jasse (39e), Romany (43e), Belkorchia (86e) à Villefranche; Le Maître (45e), Antoinat (57e), Faure (72e) à Chasselay. But : Lemb (71e) pour le FCVB. Composition du FCVB : Philippon – Lemaire, Romany, Lacour, Belkorchia – Jasse (Bulur, 62e), Quarshie (Ertel, 78e), Blanc, Mambu - M'Madi (Lemb, 46e), Djabour. Entraîneur : Alain Pochat. Composition de MDA : Jaccard - Ogier, Settaout (Durousset, 26e), Faure, Farras, Bloch – Antoinat (Poulignier, 78e), Etou, Le Maître (Paratte, 78e) - Camara, Toko. Entraîneur : Eric Guichard.

Les équipes qui savent faire le dos rond quand l'hiver arrive en faisant le plein, en torturant le mot réalisme dans tous les sens, ont un avenir certain. Comme samedi dernier face à Yzeure (2-1), le FCVB a connu toutes les peines du monde pour s'extirper du piège tactique habilement érigé par Eric Guichard et sa défense à cinq et son milieu à trois capable de boucher tant d'espace, capable de gêner à la source les créateurs du jeu caladois (Blanc, Jasse), capable enfin de se projeter à l'avant avec hardiesse sans justesse cependant dans le dernier geste.

Le match

On ne va pas se répéter et écrire que c'est le genre de match qui servira dans l'emballage final pour le FCVB, qui en dépit d'une expression collective moins aboutie est parvenue à empocher sa dixième victoire de la saison. Mais il était temps que la pause hivernale arrive pour un effectif caladois qui aura besoin de se faire la cerise, physiquement parlant, car sur tout le reste (la solidarité, le réalisme, le mental) Villefranche fait partie des meilleurs du championnat. Une fois ce constat posé, on aura vécu un derby assez fermé, commencé par une minute de silence à la mémoire de la maman de Thomas Antoinat, partie trop tôt, et qui rappela que dans la rivalité mise de côté, il faut toujours réconforter les enfants d'une famille touchée par un drame. Le FCVB qui reste un club familial, voyait un des siens (dix-neuf saisons, ce n'est pas rien) revenir à Chouffet sous le maillot chasselois, et il a fait ce qu'il a pu pour se rappeler qu'une victoire pouvait lui offrir le gain de la première place, aux côtés d'Andrézieux. Et c'est bien-là l'essentiel à retenir de cette rencontre. Le but de Lemb, qui faisait sa rentrée après plusieurs mois d'absences, a été comme une aubaine. L'avant-centre caladois a presque construit son but à lui tout seul, dans la surface. Il a reçu un ballon pas vraiment estampillé "caviar", a pivoté pour battre en force Jaccard (1-0, 71e). Et ce sera tout. Car MDA, a de nouveau manqué de justesse dans le dernier geste (Farras, 13e, Toko, 80e ou encore Poulignier, 87e). L'absence de Malbranque, au dernier instant, n'ayant pas facilité la vie offensive de MDA, en dépit de la première de Le Maître, en numéro 10.

Le fait du match

On ne l'a sans doute pas assez souligné depuis que le FCVB a retrouvé l'efficacité et la régularité dans son tableau de marche, mais la meilleure recrue caladoise est sans conteste sur…Le banc de touche. Arrivé dans le Beaujolais cet été avec un CV qui disait son expérience du niveau supérieur, Alain Pochat a montré, par deux fois, lors des deux derniers matches de la saison à Chouffet, son flair et son sens du coaching. Samedi dernier, lorsque tout semblait éteint devant, il a lancé Liongo le dernier venu et Mambu dans la bataille. Un choix bien senti. Le premier a dévié d'une talonnade subtile le ballon du 2-1 pour le second. Et quatre jours après, rebelote. Il a lancé son roc Lemb, à la mi-temps, qui en manque de compétition, a tout même eu les jambes pour ouvrir le score dans un derby à haute valeur ajoutée.

Le joueur

Le meilleur buteur du FCVB, au bout de cette phase aller avec sept buts, Maxime Blanc a fini ce soir avec le brassard de capitaine après la sortie sur blessure de Maxime Jasse (62e). Alors qu'offensivement, les Caladois ont encore souffert et manqué de variation dans leur choix, la vista de Blanc a été comme un phare. De plus sa combativité pour ce derby, a été prépondérante. La coupure arrive à point nommé pour lui. Comme pour tous ces coéquipiers, d'ailleurs. A MDA, Toko devant a été l'attaquant le plus dangereux et Jaccard, dans les buts, a retardé longtemps l'échéance.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide