Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Football/National 2: MDA a ouvert le bal

le 16 juillet 2017 - Ralph NEPLAZ - Football

Football/National 2: MDA a ouvert le bal
FRANCK CHAPOLARD - Camara le nouvel avant-centre de MDA, avec Antoinat pas loin, a fait parler sa vitesse.

Première équipe de la région Beaujolais-Val-de-Saône de National 2 à entrer dans la phase des matches amicaux, MDA Chasselay s'est incliné ce samedi à Anse face à la réserve de l'Olympique lyonnais (1-2).

Samedi 15 juillet à Anse, au stade Olivier Ferry, match amical, Olympique Lyonnais B bat MDA Chasselay 2-1 (2-0). Buts : A. Kalulu (1ère) et Dzabana (40e sp) à l'OL; Badin (50e) à MDA. Composition de MDA Chasselay (1ère mi-temps) : Jaffari – Badin, Ogier, Faure, Thiam – Antoinat, Farras – Barbet, Paratte, Toko – Camara. (2ème mi-temps) : Torche – Badin (Dekkoune), Durousset, Settaout, Thiam (Renon) – Gana, Gomez – Kadima, Duval, Poulignier – Toko (Camara). Entraîneur : Eric Guichard.

Un premier rendez-vous est toujours très attendu, par besoin de dessiner les prémices d'un horizon collectif. Et sur ce dernier point, l'OL du brésilien Cris a livré des signes encourageants tandis qu'à Chasselay, Eric Guichard et sa troupe ont démontré, en première période, une maîtrise technique assez intéressante.

Le point

Un revers pour commencer cela donne au moins matière à travailler sur le désir de vaincre pour avancer même en amical. Samedi, MDA a présenté deux compositions totalement différentes. Le but de Guichard étant de donner du temps de jeu à son groupe, les enseignements collectifs sont plutôt à mettre sur le compte de la détermination. Derrière la charnière Faure-Ogier a du métier et ça se voit déjà tandis que les latéraux, Badin à droite en capitaine buteur et Thiam à gauche en nouveau venu difficile à bouger, ont tenu bon. Au milieu, le duo de récupérateur Antoinat-Farras dispose d'une palette technique assez lisible déjà. Un gage de sérénité dans un secteur si prépondérant. L'animation offensive avec le suisse Paratte en meneur derrière la pointe Camara, a démontré des signes de complémentarité avec une certaine verve dans les couloirs (Barbet et Toko) prometteuse. En seconde période, la fougue du jeune Gana et l'expérience de Gomez au milieu ont été utiles.

Le joueur

Le longiligne attaquant de MDA, Adama Camara a fait ses premiers pas hier à Anse, escorté par une attente certaine. Il a prouvé deux choses assez significatives pour son futur à Chasselay : sa vitesse et sa capacité à se créer des occasions. L'un va avec l'autre. De ce fait, il a obtenu trois nettes occasions face au lyonnais Grange. Il a trop croisé sa frappe d'abord (2ème), il a ensuite buté sur le sortie de Grange (23ème) avant de l'obliger à la parade sur un centre du latéral Thiam (35ème). Un attaquant qui pèse, déjà.

La suite

En matière de progrès, il y a du boulot ce qui est normal à ce stade de la préparation. Souvent malmené dans sa manière de défendre la saison passée, MDA a vraiment du pain sur la planche au niveau de la gestion de la profondeur derrière. Les ballons dans le dos de la défense sont des dangers constants. La communication est aussi en ébauche. Samedi, les deux buts pris sont venus de l'axe défensif (Kalulu a d'abord pris de vitesse Faure en début de match puis Dzabana a transformé un penalty pour le 0-2 avant la mi-temps) où pourtant la paire Faure-Ogier (ce dernier est sorti blessé) a donné des gages de sérénité dans la relance surtout. La suite c'est ce mercredi à Saint-Georges-de-Reneins face à une autre National 2, Montceau.  

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide