Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Football/National 2 : MDA, bis repetita

le - - SPORTS - Football

Football/National 2 : MDA, bis repetita
FRANCK CHAPOLARD - L'activité de Thomas Poulignier a été un des points positifs de cette rencontre mal terminée.

Comme face à Jura-Sud lors de la première journée de championnat, MDA Chasselay s'est fait surprendre par Le Puy (1-2) au bout d'une rencontre assez ouverte.

Samedi 26 août au stade Giuly à Chasselay, 3ème journée de National 2, groupe B, Le Puy bat MDA Chasselay 2-1 (0-0). Arbitre : Anthony Ustaritz. Buts : Ichane (50e), Ndoye (65e) pour Le Puy; Ogier (55e) pour Chasselay. Composition de MDA Chasselay : Jaccard – Badin (Bloch, 80e), Ogier (Paratte, 57e), Faure, Settaout, Thiam – Antoinat, Farras (Barbet, 70e)  – Kadima, Poulignier, Camara. Entraîneur : Eric Guichard.

L'impression d'une désagréable répétition. Il y a quinze jours déjà, le scénario avait été défavorable face à Jura-Sud (1-2) avec un emballement de la rencontre en seconde période. Ce samedi, c'est Le Puy qui est venue laisser un goût amer aux joueurs d'Eric Guichard, battus sur le même score 1-2.

Le match

Ceux qui ont manqué la première période de cette rencontre ne doivent pas se plaindre : MDA en laissant le ballon au Puy a géré les débats avec dans sa manche une certaine réussite défensive. Car les Ponots ont eu des belles gâchettes dans la surface de Jaccard : Sall a écrasé sa frappe si près de la ligne (33e) puis il a cherché la lucarne du portier chasselois dans une position excentrée en butant cette fois sur la parade décisif du capitaine de MDA (43e). Puis tout s'est décanté en seconde période où Chasselay a appuyé ses mouvements offensifs, en passant souvent par Kadima et son sens du dribble, en évoluant aussi un peu plus haut dans l'ensemble. L'accompagnement des attaquants à la fois par les mieux et les latéraux est vraiment le chantier de cette formation tout comme la gestion de la profondeur en phase défensive. Le coup-franc d'Ichane (50e) est un coup du sort qui a été fatal aux Chasselois à 0-1. Mais cela a été comme une piqure venue se loger dans l'orgueil des défenseurs de Guichard. La tête d'Ogier, un central monté sur corner de Kadima (1-1, 55e) est une justice tant le trio axial derrière (Faure-Settaout-Ogier) a sans cesse poussé l'équipe à ne pas se désunir. Mais le but du Puy, sur un amoncellement de tentatives dans la surface (Ndoye, 1-2, 65e), a lui coupé l'élan des Chasselois obligés de finir au panache pour revenir. Faure s'est fait exclure (87e) sur un tacle malheureux au détriment de l'avant-centre Ndoye qui sortira sur une civière. A dix MDA aura perdu ses deux centraux (Ogier touché à l'arcade et Faure expulsé) en plus de la rencontre. Ça ressemble à un soir de déveine totale, une semaine avant d'aller défier la réserve du PSG.

Le fait du match

Sous les yeux de sa famille (dont le frangin sochalien Florent Ogier) venue en nombre ce samedi dans les tribunes du stade Ludovic Giuly, Damien Ogier a cruellement manqué aux siens en sortant sur blessure juste après avoir égalisé de la tête sur corner (55e). Touché à l'arcade il a été remplacé par le milieu Paratte, Antoinat descendant d'un cran dans l'axe. Une sortie préjudiciable à MDA car par la suite, Le Put a pris l'avantage. 

Le joueur

Si les attaquants de MDA n'ont pas connu la réussite de leur prestation à Montceau (1-3) samedi dernier, ils ont beaucoup tenté, sans toutefois inquiéter véritablement le gardien du Puy Chazottes. Le coup de pouce est venu de l'arrière avec cette tête d'Ogier, par ailleurs très sobre dans la relance et juste dans ses interventions et son placement.  

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse





La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide