Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Football/National 2 : MDA y était presque

le - - Football

Football/National 2 : MDA y était presque
FRANCK CHAPOLARD - Christian Toko, qui gêne la relance du défenseur lyonnais Gédéon Kalulu, a éte le chasselois le plus entreprenant devant

A la recherche d'un match référence à domicile, Chasselay a subi la loi des réservistes de l'Olympique Lyonnais au réalisme manifeste (1-2).

Samedi 28 octobre au stade Giuly à Chasselay, 9ème journée du championnat de France de National 2 Poule B, Olympique Lyonnais (2) bat MDA Chasselay 2-1 (1-1). Environ 350 spectateurs. Arbitre : M. Maxime Apruzzese. Buts : Diop (19e), Martelat (80e) pour l'OL; Camara (29e, sp). Composition de MDA Chasselay : Jaccard – Bloch, Farras, Settaout, Faure, Ogier – Antoinat (Gomez, 67e), Etou – Kadima (Poulignier, 72e), Toko, Camara. Entraîneur : Éric Guichard.

C'est peut-être leur passage le plus ardu de la saison. MDA Chasselay s'est d'abord coltiné Grenoble la semaine dernière au 6ème tour de la coupe de France (0-1) et devra se rendre à Annecy chez le 4ème du championnat, dans sept jours. Mais avant cela, il y aura eu cette défaite à domicile, ce samedi face à la réserve de l'OL (1-2) portée par une armada de talents (Diop, Caqueret, Geubbels, Gouiri, Owusu, Cognat...). Un revers, le sixième de la saison, immérité, tant MDA est longtemps resté en capacité d'accrocher au moins le partage des points. Désormais dernier du championnat, Chasselay va devoir relever la tête.

Le match

Rien ne laissait songer à une telle issue. Chasselay avait montré tout ce qu'il fallait pour ne pas sombrer à domicile face au second du championnat, l'OL, dans un derby toujours aussi enlevé. Tout avait plutôt bien fonctionné, jusqu'à dix minutes de la fin et ce coup-franc au ras du poteau de Jaccard que le nouvel entrant, Martelat, avait habilement placé (1-2, 80e). Un but comme une douche froide. Alors que MDA avait mis tous les ingrédients qui lui auraient permis d'accrocher l'OL. Ainsi, la première période était de très bonne facture. MDA, tenait bon, avec le soucis de presser haut la relance lyonnaise. Un travail défensif conséquent où les attaquants(Camara, Toko), faisaient le job. Il y avait eu aussi peu d'espace dans les lignes et enfin cette idée plus prégnante d'accompagner les attaquants dans les mouvements, le point faible de cette équipe chasseloise cette saison. L'équilibre se situait souvent au milieu où Antoinat aux côtés de la recrue Etou, joua avec lucidité dans l'orientation du jeu. Malgré le but précoce de Diop, au bout d'un pressing infernal de Cognat dans les pieds de Farras, (0-1, 19e), Chasselay aura eu le courage de revenir par Camara sur un penalty consécutif à une faute de Ngwabije sur Toko (1-1, 29e). Mais la seconde période n'offrirait que très peu d'opportunités à MDA pour prendre l'avantage (Kadima sur l'équerre de Racciopi à la 47e, tête d'Ogier à la 79e). Lyon s'imposait, finalement. Laissant MDA un peu plus dans ses doutes.

Le fait du match

Il est incontestablement dans l'état d'esprit de cette équipe chassesloise qui, comme la semaine dernière face à Grenoble en coupe, s'est battue avec ses armes du moment : de la solidarité à tous les étages. Quand le temps de la disette cessera, il faudra s'en souvenir.

Le joueur

Ce n'est peut-être pas le meilleur des moments pour débuter, mais il faut bien commencer un jour. Le milieu Junior Etou venu de Drancy, a effectué sa première sortie avec Chasselay. Et il a apporté un plus véritable dans deux domaines où sa nouvelle équipe est fragile : la récupération et le jeu vers l'avant avec très peu de déchets techniques. Etou va faire du bien à MDA dans les journées à venir.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide