Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Handball/Nationale 1 : le cœur n'a pas suffi !

le - - SPORTS - Handball

Handball/Nationale 1 : le cœur n'a pas suffi !
(© Franck Chapolard)

Quand le coup de sifflet final de la rencontre entre le VHB et Chambéry a retenti dimanche dernier, le sentiment de regret semblait prédominer dans la salle de l'Escale.

Mais pas celui qui anime des gens déçus. Plutôt celui de deux mille spectateurs qui en auraient voulu encore plus et qui ont eu la nostalgie de ces grands matchs du passé, tant la célébration a été grandiose pour ce duel de Coupe de France. "C'était une fête assez réussie sur tous les aspects", se réjouissait à l'issue de la rencontre Eddy Bardin, qui gère la communication du club et prêtait sa voix en qualité de speaker pour ce match. "On a eu aucun souci à déplorer et malgré notre budget on a su s'organiser comme il fallait." Que ce soit du côté caladois ou savoyard, on retiendra notamment des supporters convaincants et toujours présents quoi qu'il arrive. L'esprit handball, en somme ! Une mention spéciale peut être décernée aux soutiens de Chambéry, dont l'engouement démesuré a parfois su griser la salle pour embaumer encore plus l'espace de cette atmosphère si particulière. Bien sûr, le score de 25-37 reste une nouvelle fois lourd pour Villefranche, mais à la différence du championnat les rouges savaient à quoi s'attendre. Il est toujours plus difficile de prendre à revers une équipe professionnelle dans ce sport, tant l'écart est grand entre leur monde et celui des amateurs. Quentin Wadbled et ses coéquipiers en ont d'ailleurs rapidement eu un aperçu. Un peu tétanisés, ils n'ont pas su se lâcher assez tôt et ont donc vu Chambéry prendre très tôt les commandes avec un avantage de dix buts au bout de douze minutes de jeu. Un écart rédhibitoire mais que les hommes d'Hervé Kernéis auront au moins eu le mérite de tenir pendant une bonne partie du match une fois les esprits libérés et décontractés. Ces derniers peuvent évidemment remercier les encouragements délicieusement bruyants de leurs supporters, prompts à faire vriller les tympans de tout le complexe sur chaque but caladois. Alors que retenir de cette rencontre au final ? Peut-être que cet état d'esprit sera à garder pour les prochaines rencontres de championnat si jamais le VHB veut remonter la pente et obtenir son maintien. "Le but serait de faire quatre à cinq années dans cette division pour progresser et se consolider financièrement pour assurer une montée à l'avenir", glissait Eddy. Aux joueurs de s'inspirer du cœur qu'ils ont mis à l'ouvrage dimanche.

Simon Alves
Correspondant local de presse



Du même sujet


La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide