Fermer la publicité
Hebdomadaire d'informations locales

Le New 1900 : "Jouer le jeu de la Calade"

le - - Conscrits

Le New 1900 : "Jouer le jeu de la Calade"
Fabrice Petit - Xavier Bordron, au milieu des 30 ans au New 1900.

Cette année, c'est la 2007 que le New 1900 abrite. Un endroit stratégique à deux pas de l'hôtel de ville, de la rue Nat' pour les 30 ans.

Ce sont trois classes que Xavier Bordron abrite entre les murs de son établissement, le New 1900 : "La 94 était installée ici avant que je reprenne les lieux, explique-t-il, la 2010 est arrivée chez nous il y a un an". Mais cette année en 7, c'était la 2007, elle aussi pensionnaire du restaurant, qui est sous les projecteurs. Et les 30 ans affichent leurs couleurs en grand, sur la façade ! "Cela apporte beaucoup d'animation, poursuit Xavier Bordron, il faut s'organiser, car on peut difficilement faire autre chose à côté quand les conscrits sont là". Il faut dire que les classards sont des clients un peu turbulents. "Il faut être attentif, jouer les chaperons pour éviter les débordements, mais aussi être à leurs côtés". Car Xavier Bordron ne se cantonne pas à son rôle de boite aux lettres pour les classes : il met à disposition une salle pour les réunions, négocier pour eux des aides et des partenariats avec ses fournisseurs. "On ne fait pas siège de classe pour le simple aspect financier, il faut jouer le jeu de la Calade. C'est une fête importante. On entend souvent qu'il n'y a rien à faire à Villefranche, qu'il n'y a pas de vie. Ici on organise des soirées, des concerts, et ceux qui disent ça sont aussi les premiers à critiquer les conscrits, alors qu'ils font vivre cette ville".




Fabrice PETIT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide