Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Ouverture de classe menacée à Anse : colère et incompréhension chez les parents d'élèves

le - - BEAUJOLAIS - A la une

Ouverture de classe menacée à Anse : colère et incompréhension chez les parents d'élèves
Julien VERCHERE - Les parents d'élèves oscillent entre colère et incompréhension.

La création d'une neuvième classe est en balance à l'école publique élémentaire René-Cassin.

La rentrée a offert une mauvaise surprise aux enfants et parents de l'école publique René-Cassin à Anse. L'Académie de Lyon a ouvert pendant l'été une neuvième classe dans cet établissement, le plafond nécessaire des 217 élèves inscrits ayant été atteint. 

Le jour de la rentrée - comme le veut la règle - l'inspecteur d'académie s'est déplacé pour compter les élèves. 215 étaient effectivement présents, un enfant ayant déménagé pendant l'été et un autre ne devant finalement pas être scolarisé à René-Cassin. 

Résultat, l'ouverture de la neuvième classe est en suspens ce mercredi, dans l'attente d'une décision finale de l'inspection académique. Celle-ci doit tomber au plus tard vendredi. Si l'espoir demeure, les parents oscillent entre colère et incompréhension. Et ce d'autant plus que l'effectif global pourrait très rapidement à nouveau dépasser le seuil fatidique des 217 élèves.

DES INSCRITS TRÈS PROCHAINEMENT ? 

"C'est rageant... On se dirigerait vers des classes surchargées alors qu'il y a des logements sociaux actuellement vacants dans ce secteur d'Anse mais qui vont être à nouveau occupés dans les prochaines semaines ou prochains mois. Il existe une probabilité énorme qu'il y ai des enfants dans ces logements. Le maire de la commune a même écrit un courrier dans ce sens", soulignent les parents.

Problème, le corps enseignant n'a pas la possibilité de fournir des noms dans l'immédiat. Les logements OPAC sont-ils déjà attribués, à quel profil d'allocataire ? Une inconnue difficile à lever d'ici à vendredi. 

Pour l'heure, les parents d'élèves se mobilisent et montent au front. Ils cherchent notamment à repérer via les réseaux sociaux les familles susceptibles d'arriver très prochainement dans le secteur rattaché à l'école.

"Afin d'éviter la fermeture de classe, nous demandons aux familles qui vont scolariser leurs enfants sur Anse de prendre contact de toute urgence avec l'école René Cassin au 04 74 60 22 76 avant jeudi soir 7 septembre 2017. Vendredi, il sera trop tard et ce pour l’année 2017-2018. Partagez, diffusez largement autour de vous", peut-on ainsi lire sur la page Facebook du Sou des écoles

Julien VERCHERE





La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide