Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Quincieux : un site paléolithique exceptionnel

le 14 août 2014 - La Rédaction - Porte de Lyon Métropole

Quincieux  : un site paléolithique exceptionnel
(D.R.)

La construction de l'A466, barreau reliant l'A6 à l'A46, ainsi que l'élargissement de cette dernière sur 4?km, impliquait l'abaissement de zones pour la réalisation de cette partie du réseau autoroutier, donnant lieu à un diagnostic préalable en 2012, des lieux concernés.

Suite aux résultats positifs, trente archéologues de l’INRAP ont travaillé sur deux sites de février à septembre 2013.
Si le site de Grange Rouge à Quincieux a permis de mettre en évidence des installations humaines récurrentes depuis au moins trois millénaires, le site des Forgettes a été soumis à une prolongation des fouilles sur un hectare, jusqu’en septembre 2014, grâce à une découverte exceptionnelle de restes préhistoriques. En effet, dans le sol de cette butte dominant l’ancien lit de la Saône, les archéologues ont découvert trois niveaux, non contemporains, contenant une riche faune associée à des silex taillés : plusieurs centaines d’ossements de grands herbivores (mammouth, rhinocéros laineux, cheval, bison) vivant dans ces steppes froides de l’époque.
Ce site est évalué au paléolithique moyen (entre 55?000 et 35?000 ans avant notre ère) et correspondant à la fin de l’homme de Néandertal, qui avait une alimentation exclusivement carnée. Avec la concentration d’ossements, le lieu fait penser à une sorte de "boucherie" où l’humain groupé, chassait, dépeçait et emportait les parties découpées riches en viande, sur un site d’habitat (déficit d’os longs sur le lieu).
La découverte d’un crâne d’ours en parfaite conservation et les restes de quelques loups laissent supposer que ces animaux ont peut-être été déplacés. Tous les éléments prélevés sont répertoriés et les résultats de l’exploitation scientifique de ces fouilles seront mis à disposition auprès du public.

Monique Mathieu
Correspondante locale de presse



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide