Fermer la publicité
Le Patriote Beaujolais - Hebdomadaire d'informations locales

Stationnement : une nouvelle tarification

le - - VILLEFRANCHE - A la une

Stationnement : une nouvelle tarification
La rentrée réserve toujours son lot de nouveautés. Dès la première quinzaine d'octobre, les tarifs de stationnement vont ainsi être modifiés.

Depuis le mois de juillet 2015, une nouvelle tarification est entrée en vigueur sur une partie du stationnement à Villefranche.

Celle-ci concerne les parcs clos et les parcs souterrains. La gratuité, faite pour inciter les usagers à privilégier ce mode de stationnement, certes plus éloigné que la place de stationnement sur la voirie, pile devant son magasin rue Nationale, est ainsi passée de 30 minutes à une heure dans les parcs souterrains Chasset et Boiron. Ces deux constructions accusent un déficit d'exploitation qui ne sera pas impacté par la mesure. En outre, les différents tarifs avantageux et attractifs adoptés en 2010 sont maintenus, pour continuer à inviter les riverains et commerçants à les utiliser en priorité, ce que la gratuité étendue devrait logiquement elle aussi entraîner.

Sur les parcs clos de surface, la première heure gratuite a été au contraire réduite à 45 minutes. Ils restent néanmoins entièrement gratuits en cas d'utilisation nocturne. Sur la voirie, on peut toujours stationner gratuitement entre midi et 14 h ; la mesure encourage ainsi le public à ne pas venir en centre-ville seulement en pleine journée mais à y passer du temps à la pause de la mi-journée pour y faire son shopping ou y déjeuner.

Mais les places à l'air libre, dans les rues, vont bientôt voir leurs tarifs évoluer, dans le bon sens, concernant la gratuité proposée dès que l'on gare sa voiture. Ainsi, de 20 minutes jusqu'alors, on va passer à 30 minutes à partir de la première quinzaine d'octobre. Cette mesure adoptée par la municipalité avant l'été va ainsi permettre à la fois de maintenir des tarifs parmi les plus bas pour des villes de taille comparable à celle de Villefranche, mais aussi de répondre à une mesure législative qui prévoit que la tarification du stationnement doit se faire par pas maximal de quinze minutes sur les parcs disposant d'un système de contrôle d'accès – c'est donc chose faite pour les parcs clos  - mais aussi sur le fait que, dès octobre 2016, ne plus payer son stationnement ne sera plus une contravention, au sens juridique?: les infractions aux mesures de stationnement vont en effet être dépénalisées et le non respect du paiement vous rendra redevable d'un forfait post-stationnement. La mesure aura une incidence budgétaire sur la commune, celle-ci devant logiquement être destinataire de toutes les sommes à recouvrir avant leur majoration éventuelle, cette dernière étant dévolue à l'Etat, si cette répartition est confirmée.

Fabrice Petit

Correspondant local de presse





Du même sujet


La Patriote Beaujolais

Hebdomadaire d'informations locales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Patriote Beaujolais› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide