AccueilACTUALITESViticultureDans la confidentialité de la Sélection Beaujolais Pierres dorées

Dans la confidentialité de la Sélection Beaujolais Pierres dorées

La Sélection 2023 des beaujolais Pierres dorées, organisée par l'ODG beaujolais - beaujolais-villages, s'est tenue au 210 en Beaujolais à Villefranche.
Le jury qui a dégusté et noté les rouges du millésime 2020.
©David Duvernay - Le jury qui a dégusté et noté les rouges du millésime 2020.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Quatre tables de jury. Dix-neuf dégustateurs et un président de jury à chaque table. Ce lundi 3 septembre, dans la salle des Fresques du 210 en Beaujolais à Villefranche-sur-Saône, l'ambiance a été studieuse pour la Sélection 2023 des beaujolais Pierres dorées. Au total, 53 cuvées ont été dégustées et notées sur trois millésimes différents : 2020 et 2021 pour les rouges (28 échantillons) et blancs (17 échantillons) et 2022 pour les rosés (8 échantillons).

Une volonté de valoriser les vins de garde

Dans la lignée du projet de dénomination géographique complémentaire (DGC) Pierres dorées, visant notamment à favoriser et valoriser les notions d'élevage, de garde et de vieillissement, - les vins de la future DGC ne pourront être commercialisés qu'à partir du mois d'octobre de l'année suivante, soit plus d'un an après la récolte – l'ODG beaujolais – beaujolais villages, qui a repris depuis trois ans la gestion de cette sélection auparavant sous l'égide de l'office de tourisme des Pierres dorées, a logiquement choisi de faire l'impasse sur le millésime 2022 pour les rouges et blancs.

Un choix qui a eu un impact sur le nombre d'échantillons présentés, en légère baisse par rapport à la précédente sélection en 2022. "On aurait aimé que les domaines concernés présentent plus de cuvées mais 2020 et 2021 ont été des petites récoltes et les stocks sont faibles", confie Benjamin Caumont, animateur du projet DGC pour l'ODG beaujolais – beaujolais-villages qui s'est chargé de contacter tous les domaines, un par un.

©David Duvernay

Une sélection avancée ou repoussée à l'avenir ?

Cyril Sapin, président du jury pour les rouges 2020 et responsable de la commission dégustation du projet de DGC, avance également qu'à la vigne, "avec les travaux en vert, tout s'est bousculé aussi pour les viticulteurs et viticultrices ces derniers jours. Peut-être qu'à l'avenir, on décalera la date de cette sélection pour permettre aux domaines de présenter plus facilement des échantillons car cette sélection peut être porteuse, surtout si l'on met bien en avant les cuvées qui auront gagné le macaron, par exemple lors d'événements".

Elle participe en tout cas à donner du crédit supplémentaire au projet de DGC Pierres dorées qui sera statué par la commission d'enquête de l'Inao, dès lors que l'ODG aura déposé le dossier à l'instance nationale, probablement en 2024. "Cette année, pour cette sélection, nous avons réuni comme membres du jury des vignerons, des vinificateurs des trois caves coopératives qui produisent des beaujolais Pierres dorées (Agamy, Oedoria et Vignerons des Pierres dorées), des cavistes, des restaurateurs et plus globalement des membres de la profession. Ça donne une vraie légitimité à cette sélection", commente Benjamin Caumont.

©David Duvernay - Cyril Sapin

Une sélection qui, à terme, pourrait devenir un concours, "une fois que la DGC sera reconnue", complète-t-il. "En tout cas, il faudra plus d'échantillons", lance Cyril Sapin. Les résultats de la sélection 2023 seront dévoilés dans quelques heures et les domaines dont les vins auront récolté une note supérieure à 15 (sur 20) seront invités à la remise des prix, probablement en octobre prochain.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 avril 2023

Journal du13 avril 2023

Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?