AccueilACTUALITESViticultureDenicé : la municipalité fixe ses priorités d’investissement pour 2023

Denicé : la municipalité fixe ses priorités d’investissement pour 2023

La rénovation de la cour de l'école et la création d'un terrain multisports sont deux projets majeurs pour le conseil municipal qui s'est réuni le 24 mai.
La maquette du terrain multisport présentée aux élus.
© Robert HANSKENS - La maquette du terrain multisport présentée aux élus.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Ils font partie des grands chantiers à venir de la commune : la rénovation de la cour de l'école représentera une opération d’investissement importante pour Denicé, avec un montant de travaux de 77 886 € HT. Les travaux seront réalisés dans le courant du mois d’août.

Autre projet d'envergure, la création d’un terrain multisports pour un montant de travaux allant de 42 000 à 47 000€ HT en fonction des matériaux qui seront choisis. Quatre localisations de son implantation étaient envisageables. Les élus se sont prononcés pour une implantation sur l’un des deux terrains de tennis actuels, préférée à une implantation devant la caserne des pompiers, à proximité de l'épicerie ou encore sur le parking de la salle des fêtes, voire sur un terrain à acquérir.

Cette localisation présente l’avantage de faciliter la pratique sportives des enfants de l’école mais elle a également l’inconvénient supprimer l’un des deux terrains de tennis, au demeurant celui dont la surface est très dégradée. L’octroi d’une subvention est envisageable sous la double condition de passer une convention de gestion quinquennale avec une association sportive et de confier les travaux à une entreprise locale fabriquant ses produits en France.

Cet investissement sera complété par l’installation de quatre caméras de surveillance aux abords du complexe sportif ainsi créé, pour un coût évalué à 11 000 € HT. L’aménagement d’un trottoir dans le centre-bourg est également prévu, pour un montant de travaux estimé à 6 693 € HT.

Un plan communal de sauvegarde dans les tuyaux

Le maire a par ailleurs informé ses conseillers de l’obligation pour la commune de disposer, à compter de l’année prochaine, d’un plan communal de sauvegarde (PCS) (*). Ce plan a vocation à créer les conditions d’une protection de la population lors de la survenue d’évènements climatiques exceptionnels.

Un groupe de travail associant des élus et des habitants volontaires, tels que les participants à la citoyenneté, pompiers ou anciens pompiers bénévoles, sera chargé de la collecte des données populationnelles et des moyens de toute nature qui pourraient être mis à la disposition de la commune : hébergement temporaire chez l’habitant des personnes sinistrées, matériels divers, dispositifs médicaux, etc.

(*) : Le Plan de prévention des risques naturels d’inondation (PPRNi) du Morgon et du Nizerand a été prescrit par arrêté préfectoral le 03 janvier 2019. Il concerne les dix-sept communes suivantes : Anse, Arnas, Cogny, Denicé, Frontenas, Gleizé, Lacenas, Lachassagne, Limas, Marcy, Montmelas-Saint-Sorlin, Pommiers, Portedes Pierres Dorées, Rivolet, Theizé, Villefranche-sur-Saône et Ville-sur-Jarnioux

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 avril 2023

Journal du13 avril 2023

Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?