AccueilACTUALITESViticultureFédérale 1 : L'entraineur du CSV Sébastien Magnat licencié économiquement

Fédérale 1 : L'entraineur du CSV Sébastien Magnat licencié économiquement

Après une année à la tête du groupe caladois, l'entraineur des Ciel et Blanc Sébastien Magnat vient d'être licencié pour des raisons économiques par le CSV.
Le staff des espoirs reprend en main l'équipe de Fédérale 1.
Franck Chapolard - Le staff des espoirs reprend en main l'équipe de Fédérale 1.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Le couperet est tombé dans le courant du mois de mai pour le manager des seniors du CSV, Sébastien Magnat.

CSV : un contexte financier délicat

En septembre prochain, le coach des Caladois ne sera plus à la manœuvre. Un licenciement économique selon le club. "Notre situation financière est liée à celle de nos partenaires. C'est compliqué pour eux, alors ça l'est pour nous aussi, expose l'un des membres du club. On ne pouvait donc plus se permettre d'assumer un poste de manager et de directeur sportif".

En avril 2020, le CSV avait déjà subi une situation économique difficile, le contraignant à redescendre en Fédérale 2 la saison suivante alors qu'il s'était maintenu sportivement. Aujourd'hui, le contexte est un peu moins tendu et selon nos informations l'avenir en F1 n'est pas remis en cause. La difficulté actuelle s'explique en partie par les nombreux déplacements à l'extérieur qui représentent un coût important. Il était donc essentiel pour les administrateurs de rationner.

Une décision jugée regrettable par Sébastien Magnat. "Il y a de la déception d'une part parce que le projet sportif avançait et d'autre part parce que l'information est arrivée très tardivement. Un club normalement constitué prépare son staff bien en amont. Là, ils l'ont fait en mai", lâche-t-il. Pour la suite de sa carrière, Sébastien Magnat n'a pas encore de piste bien précise étant donné son licenciement de dernière minute. Il affirme tout de même "ne pas être inquiet pour la suite" de sa carrière d'entraîneur à court terme.

Le staff des espoirs reprend les rennes

Pour pallier ce départ inattendu, le CSV s'est concentré sur une solution interne. En effet, ce sont les entraineurs de l'équipe Espoirs qui reprendront l'effectif. Bruno Baumaire, Simon Bornuat et Juan Mangione devront ainsi porter les CSvistes le plus loin possible en 2023/2024. Bertrand Nogier sera quant à lui le nouveau référent de l'effectif B. Le vice-président, Alain Husson assure que "le recrutement en interne permet de disposer d'un groupe jeune et hyper compétent".

Du côté des joueurs, des changements sont également en cours. Habitué des lieux, Arthur Helmich sera de retour au poste de talonneur, l'an prochain. Formé au club, il était parti jouer au Lou, au Soc de Chambéry avant d'atterrir à Mâcon durant deux saisons. La nouvelle recrue de 25 ans amène avec lui son expérience de jeu des catégories supérieures.

Cinq joueurs de l'équipe fanion ont tiré leur révérence à la suite de cette première saison en Fédérale 1. Les avants Vincent Jayet, Nicolas Mirande et Antoine Chevrier quittent le club pour des raisons personnelles et professionnelles. Le deuxième ligne Antoine Colin a signé à Châlon-sur-Saône qui évolue actuellement en Fédérale 2. Un second 2e ligne Thomas Payet part en direction de Beaune, une équipe jouant en Nationale 2 (catégorie supérieure à la Fédérale 1).

La période des transferts n'ayant pas encore réellement débuté, de nouveaux changements sont encore attendues durant l'été.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 avril 2023

Journal du13 avril 2023

Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?