AccueilACTUALITESViticultureLa Maison des adolescents à Belleville détruite par les flammes

La Maison des adolescents à Belleville détruite par les flammes

C'est dans la nuit de vendredi à samedi, à 2 h, que la Maison des adolescents de Belleville-en-Beaujolais a été incendiée malgré l'intervention des pompiers.
La Maison des adolescents a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi.
©Belleville-en-Beaujolais - La Maison des adolescents a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Alors que des incidents se sont produits autour du commissariat de Villefranche vendredi soir, un important incendie s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2 h, à la Maison des adolescents à Belleville-en-Beaujolais. Selon la mairie, les locaux ont été détruits malgré l'intervention des sapeurs-pompiers.

Selon nos informations, un groupe d'une quinzaine de personnes, en partie cagoulées, avait été aperçu à proximité des lieux, aux alentours de 22 h.

Contacté par Le Patriote ce samedi matin, le maire de Belleville Frédéric Pronchéry s'est dit "révolté", jugeant "inadmissible" ce qu'il s'est passé.

"Aucune colère, aucun sentiment d’injustice ne peuvent justifier ces agissements."

©Belleville-en-Beaujolais.

Plus largement, dans un communiqué publié sur son profil Facebook et relayé par la municipalité de Belleville-en-Beaujolais, Frédéric Pronchéy est revenu sur cet acte, alors que la ville avait été épargnée par les violences urbaines qui secouent le pays depuis plusieurs jours maintenant suite à la mort d'un adolescent de 17 ans à Nanterre.

"Elle est devenue le déclencheur de violences gratuites, injustifiées, et qui servent de prétextes à des actes sans rapport, touchant indifféremment commerces, services publics et lieux du bien vivre ensemble, partout en France.Malgré la mobilisation de la gendarmerie et de la police municipale, des individus sont parvenus à détruire un local destiné à l’accompagnement des jeunes en difficulté. Tout cela n’a aucun sens. Aucune colère, aucun sentiment d’injustice ne peuvent justifier ces agissements."

Le maire annonce que la commune portera plainte pour ces dégradations "et les auteurs seront poursuivis et sanctionnés."

©Belleville-en-Beaujolais - Les locaux ont été détruits par les flammes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 avril 2023

Journal du13 avril 2023

Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?