AccueilACTUALITESViticultureTravaux d'assainissement à Montmerle-sur-Saône : la CCVSC s'en chargera

Travaux d'assainissement à Montmerle-sur-Saône : la CCVSC s'en chargera

La municipalité a mandaté l'intercommunalité pour réaliser ces opérations lors du dernier conseil municipal.
Image d'illustration.
© DR - Image d'illustration.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Elles sont nombreuses, en Beaujolais, ces communes qui doivent mettre en séparatif leurs réseaux d'assainissement. Et Montmerle-sur-Saône ne fera pas exception à la règle puisque la commune a identifié ce chantier comme "un enjeu prioritaire" lors de son débat d'orientations budgétaires de 2023.

Une opération "d'ampleur" qui s'inscrit dans le schéma directeur de gestion des eaux pluviales réalisé dans le cadre de l'élaboration du plan local d'urbanisme et jugée "impérative au regard des enjeux environnementaux et d'urbanisme", menée dans le secteur des Mûriers (chemin des Mûriers, rue du Ver à Soie, impasse des Mûres). Ces travaux devraient en effet permettre à l'avenir d'urbaniser la zone. Au total, ce sont 270 000 € TTC qui ont été budgétisés en 2023.

Naldéo à la manoeuvre

Avec la Communauté de communes Val de Saône Centre (CCVSC), compétente en matière d'assainissement des eaux usées, plusieurs phases sont identifiées dans le projet : mise en place d'un réseau d'assainissement des eaux usées, conservation en certains endroits du réseau unitaire actuel voué à devenir un réseau d'eaux pluviales et mise en place en d'autres endroits d'un réseau d'eaux pluviales en remplacement du réseau unitaire existant, dont la capacité est estimée insuffisante pour recevoir l'ensemble des eaux pluviales collectées. Naldéo, déjà à l'œuvre à Trévoux par exemple, a accompagné les deux collectivités dans l'étude.

En délibération du dernier conseil municipal, mercredi 12 juillet, la municipalité a annoncé souhaiter confier à la seule CCVSC la maîtrise d'ouvrage de l'opération, "qui serait chargée de réaliser au nom et pour le compte de la commune les travaux relatifs à la gestion des eaux pluviales". Si la convention devant lier les deux collectivités n'était pas encore finalisée, la mairie a souhaité en acter le principe "pour des raisons de calendrier et afin de ne pas retarder l'avancement de l'opération".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 avril 2023

Journal du13 avril 2023

Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?